centauree tong 4

Après ce premier mois de vacances archi-studieuses, il était temps de prendre une petite pause plage. Voici la robe-tong, ainsi nommée après une lutte acharnée contre Estelle qui votait pour "robe-kway", rapport aux jolis élastiques arc-en-ciel qui permettaient d'attacher ces pratiques, mais non combien hideux blousons. Quant à moi, j'ai en tête ces superbes tongs arborées tous les étés entre 1985 et 1989, indétronables symboles de la plage à mes yeux.

centaurée tong 1 bis

Il s'agit d'une centaurée de Deer&Doe très modifiée, en popeline noire toute simple et galon arc-en-ciel, acheté 1 euros les 3-4 mètres lors de puces de couturières à Montpellier (il m'en reste plein!). J'ai aussi récupéré les boucles sur une vieille ceinture que je ne mettais pas. Autant vous dire qu'avec le prix que m'a couté cette robe, il me reste des sous pour m'acheter un chichi à la plage de la Grande-Motte!

centauree tong 2

centauree tong 5

Pour les modifs, j'ai ajouté des marges de couture en haut du corsage que j'ai entièrement doublé, puis j'ai pris les bretelles en sandwich devant et derrière. Il a fallu un peu bidouiller pour que l'angle des bretelles soit bon, mais ça valait le coup puisque ça tombe impec. J'ai aussi ajouté des passants sur les cotés en fins rubans noirs, je voulais un rappel des bretelles en ceinture.

 

centauree tong 7

Au final, cette robe est super à porter, et je trouve qu'elle a un certain style si on ne pousse pas le vice à y associer les tongs sus-citées (sûrement introuvables, j'imagine!). Je me demande seulement si le corsage ne gagnerait pas à être coupé la taille au dessous... Qu'en pensez-vous?centauree tong 3

Bref, si vous me cherchez, je suis à la plage!