J'assume le côté totalement iconoclaste de mon titre, mais je conçois qu'il mérite explications.

Pour commencer, celle dont je vous parlais dans le billet précédent: ma robe Datura de Deer&Doe

 longue, longue, longue....

Elle est taillée dans une sorte de voile très fluide, sans doute du polyester, super agréable à porter et à l'aspect crêpe. L'empiecement du haut, devant et dos est fait de tulle plumetis doublé, pour casser l'uni de la robe. Je n'ai quand même pas voulu jouer la transparence, j'avais peur qu'elle ne fasse trop habillée et j'ai l'intention de la porter exactement comme sur les photos, dans la vie de tous les jours.

Questions modifs, j'ai allongé le bas (tiens donc...) et, me fiant à ma première version, baissé les pinces de poitrine de 1 cm (surtout, ne pas réfléchir à tout ce que cela sous-tend...)

J'ai aussi décidé de simplifier l'encolure en transformant les 3 triangles en une seule goutte ratée un seul demi cercle. Bon, il faut quand même que je me répète en boucle "Non, je ne regrette pas, je ne regrette pas, je ne regrette paaaaaas!"

Au final, je l'aime bien, ma datu-robe. Au shooting de ce matin, ça donnait ça:

datura robe 1

datura robe Collage bis

datura robe 3

datura robe 5

L'empiècement de plus près, mon appareil photo ne lui rendant pas justice:

datura robe Collage

Bon, et pourquoi ce titre alors? Eh bien parce qu'en réalité, voilà ce qui a réellement été pris en photo ce matin, AVANT recadrage:

P1040850

Coucou maman, je suis cachéééé!

P1040852

Allééééééééé, un petit dessin animé!

P1040853

Mamaaaaaann, dans les bras!!!!

(Remarquez mon air stoïque, fruit de 4 années de travail...)

Moi je dis, vivement lundi! :)