Oh non, encore une jupe auto-service? Ben oui, on ne change pas une équipe qui gagne et, que voulez-vous, les jupettes à poches faites en quelques heures c'est mon péché mignon!

Pour celle-ci, j'avais dans l'idée une version casual-chic (oui, je parle "mode", tout arrive) en molleton fin noir et biais argenté. Car oui, je l'avoue, je suis une inconditionnelle du biais argenté, j'en mettrais partout si je m'écoutais et avait 10 ans (20 ans?) de moins. D'ailleurs, je commence à être contaminée par d'autres petites choses pas de mon age, j'ai récement acheté du biais rose fluo, je suis faible.

Bref, ma version bling bling fut un echec complet, un beau fiasco: je n'avais pas suffisamment anticipé l'élasticité du molleton et elle s'est avérée importable. J'ai tout repris. Celle qui n'a jamais connu la joie de défaire un point élastique sur une jupe doublée n'a jamais connu la souffrance (sens de la mesure, comme dirait celle qu'on ne présente plus).

D'autant que même apres la reprise, la jupe est restée un tantinet grande et, comme les bretelles ne me vont pas au teint, j'ai rageusement jeté l'objet de mes frustrations sur la pile de linge sale.

Le miracle du cycle mal sélectionné a fait son oeuvre et voilà ma jupe bien rétrécie en hauteur et en largeur et correspondant exactement à ce que je souhaitais! Bon, en titre j'appelle ça un miracle, mais ça n'engage que moi, vous pouvez douter que ma machine à laver soit un instrument de la mansuétude divine...

Bref, en photo, ça donne ça :

18-1

                             

autoservice 3-5         autoservice 3-1

Parce que le ridicule ne tue pas (c'est encore à vérifier) je vous mets la petite série jacynthe, prise par ma fille. Presque 4 ans et elle dirige les shootings façon Karl L.                                       

autoservice 3-2

autoservice 3-3

autoservice 3-4